La Bousille en résidence à Omnibus

Publié le 1 Mars 2017

> JUSQU'AU  7 AVRIL 2017
COLLECTIF LA BOUSILLE, Entrepôt-scène
Résidence de création ouverte
https://scop-labousille.tumblr.com/

Le temps d’une résidence, le collectif La Bousille installe à Omnibus un chantier de création évolutif, alternant accrochages d’œuvres réalisées in situ, installations éphémères et performances participatives, à l’occasion de soirées événementielles.
Pensé comme lieu actif de « guerilla artistique », espace d’échanges, de collecte et de diffusion de l’information, l’atelier est ouvert au quotidien pour des moments de rencontre informelle avec les artistes.
Terme d’actualité, le mot anthropocène désigne l’époque qui a débuté lorsque les activités humaines ont commencé à avoir un impact global significatif sur l’ensemble de la planète.
Entrepôt-scène s’inscrit dans cette époque comme une dynamique de construction avec et contre ce qui se délite.


Atelier ouvert au public du mercredi au samedi de 13h à 19h.
Soirées Entrepôt-scène vendredi 17 mars à partir de 19h.

Visites accompagnées pour les scolaires sur demande. Renseignez vous !

Omnibus - Laboratoire de propositions artistiques contemporaines
29 avenue Bertrand Barère 65000 Tarbes
05 62 51 00 15 - infomnibus@orange.fr
http://laboratoire-omnibus.over-blog.com

« Pour certains le bousillage est un ouvrage fait sans soin, à la hâte ou sans intelligence. Bousiller, c’est travailler sans goût, gâter sa besogne. Or le bousillage/destruction ne correspond en rien à la réalité du bousillage/création. C’est la coutume qu’avaient les ouvriers verriers d’utiliser le temps de pause pour fabriquer des pièces originales et uniques, mettant en œuvre tout leur savoir faire et leur imagination. Ces pièces, ils les gardaient pour eux et s’en servaient souvent pour faire des cadeaux ou payer quelque dette. Elles n’étaient pas vendues dans le circuit commercial ».
Extrait de Stéphane Palaude, Le bousillage. Détournement et appropriation des techniques et des outils de production chez les ouvriers verriers à la fin du XIXe siècle.

La Bousille en résidence à Omnibus
La Bousille en résidence à Omnibus
La Bousille en résidence à Omnibus

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Résidence création, #Expositions

Repost 0
Commenter cet article