Merveilleux vivant, une exposition dans les jardins de l'Abbaye de l'Escaladieu

Publié le 19 Juin 2020

En attendant la reprises des activités de notre association en septembre, voici une exposition à découvrir durant tout l'été !

J’ai le plaisir d’avoir été invitée par le Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées pour assurer le commissariat de l’exposition d’été de l’Abbaye de l’Escaladieu, un site remarquable niché dans un vallon boisé des Baronnies. Dans un écrin de verdure tel que celui-ci, réunir des artistes qui s’intéressent à la nature, et plus largement au vivant, est apparu comme une évidence.

Que ce soit d’un point de vue symbolique, esthétique, écologique ou scientifique, ces sujets sont au cœur de nombreuses pratiques artistiques contemporaines. Souvent elles témoignent d’une volonté de se reconnecter au monde, d’en écouter les pulsations, en cherchant à intensifier la présence et la vitalité du réel. L’époque que nous traversons acte la nécessité de ces regards d’artistes qui enrichissent en sensibilité et en imaginaire notre relation au vivant.

Poétiques, ludiques, ou plus graves, les œuvres produites pour l’exposition « Merveilleux vivant » se déploient sur le site en dialogue avec l’environnement, invitant à la déambulation dans le parc à leur découverte, le temps d’un été.

Erika Bretton, Directrice artistique et administrative
Omnibus - Laboratoire de propositions artistiques contemporaines, Tarbes


MERVEILLEUX VIVANT
Exposition dans les jardins de l’Abbaye de l’Escaladieu


DU 11 JUILLET AU 11 OCTOBRE 2020
ABBAYE DE L’ESCALADIEU, BONNEMAZON, HAUTES-PYRÉNÉES
www.abbaye-escaladieu.com
www.hautespyrenees.fr

AVEC :
PHILIPPE BERTRAND
DENISE BRESCIANI
COLLECTIF DF
CARL HURTIN
UWE KLAMKA
VICTORIA KLOTZ
MARIE LABAT
DAVID LACHAVANNE
INÈS LAVIALLE
MÉLANIE MAURA
ALINE PART
MARIANNE PLO
CLAIRE SAUVAGET

(Bientôt d’autres informations sur les conditions d’ouverture au public !)

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Au programme, #Expositions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article