"Mondes sensibles - Créatures" - des images de l'exposition -

Publié le 17 Juin 2022

Du printemps à l’hiver 2022 Omnibus présente un cycle de quatre expositions consacrées à la nature et au vivant. Chacune d’elle associe deux femmes artistes qui mettent ces sujets au centre de leurs pratiques.
Seconde exposition de la série, « Créatures » réunit Virginie Cavalier et Louisa Raddatz, des artistes qui s’intéressent en particulier à l’animal. Leurs sculptures et installations hybrides tissent des liens avec différents règnes du vivant, reliant les espèces et le temps tout en interrogeant les relations complexes de l’homme à la nature, et son appartenance au grand tout des vivants.

MONDES SENSIBLES 2 – créatures
Virginie Cavalier, Louisa Raddatz

Exposition jusqu'au 25 juin 2022 à Omnibus, Tarbes
et hors les murs au Pari, Fabrique artistique de Tarbes

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020.  Au mur : Louisa Raddatz, "Hives (off)", 2022

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Au mur : Louisa Raddatz, "Hives (off)", 2022

Le travail de Virginie Cavalier met en exergue l’inéluctable destinée de tout être vivant. Dans l’installation intitulée Fagots de condition, des empilements d’ossements et de crânes d’animaux font ployer l’échine des bêtes naturalisées qui les supportent. Inquiétants, teintés d’animisme et de rituels oubliés, ces totems lient inextricablement le vivant et la mort par des ligatures serrées rappelant de manière tangible qu’animal ou humain, nous sommes mortels, et constitués des strates de nos ancêtres.

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles
Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles
Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles

Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables

Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables

Louisa Raddatz explore l’histoire naturelle à travers des installations qui se développent par multiplication d’éléments pour envahir l’espace. Elle entremêle les références à des espèces atypiques ou menacées, abeilles, coraux ou éponges de mer, en hybridant les matériaux et les concepts. L’installation Ni animal, ni végétal, ni champignon fait ainsi référence au blob, cet organisme unicellulaire extraordinaire, sans cerveau, mais capable de se reproduire, de se déplacer et d’émettre des informations. Il est évoqué par des éponges naturelles plongées dans des récipients en verre, reliées les unes aux autres par des fils. L’éponge, dont l’aspect ambiguë renvoie autant au végétal qu’au minéral, s’avère être le plus ancien animal vivant et possède en outre un génome présentant un nombre important de composantes identiques à celles des synapses du cerveau humain…

Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux

Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux

Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm
Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm
Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm

Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm

Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables

Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables

Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm
Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm
Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm

Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article