expositions

Publié le 3 Décembre 2022

Il reste encore 15 jours pour découvrir la dernière exposition de notre cycle Mondes sensibles - Paysages, qui associe les artistes Béatrice Darmagnac et Aline Part.

Premier plan : Béatrice Darmagnac / Studio DF, Caprices (détail), installation in situ, gabions en métal, dimensions variables. Au mur : Aline Part, série photographique Visages paysages, impression sur papier affiche, 265 x 350 cm.

Premier plan : Béatrice Darmagnac / Studio DF, Caprices (détail), installation in situ, gabions en métal, dimensions variables. Au mur : Aline Part, série photographique Visages paysages, impression sur papier affiche, 265 x 350 cm.

MONDES SENSIBLES IV - Paysages
Béatrice Darmagnac, Aline Part

Depuis le début de l’année 2022, Omnibus présente une série d’expositions intitulée Mondes sensibles consacrée à la nature et aux différentes formes du vivant. Chacune d’elle associe deux artistes femmes qui nous invitent à repenser notre relation au monde, par les thèmes qu’elles abordent ou les matériaux qu’elles utilisent.
Après Echos avec Inès Lavialle et Sorane Rotellini, Créatures avec Virginie Cavalier et Louisa Raddatz, Strates avec Denise Bresciani et Océane Moussé, la dernière exposition du cycle réunit Béatrice Darmagnac et Aline Part,
des artistes qui ont en commun un intérêt pour le paysage, intimement lié à leur environnement de vie et de travail dans la campagne et les montagnes pyrénéennes.

EXPOSITION DU 10 NOVEMBRE AU 17 DECEMBRE 2022
Du mercredi au samedi de 15h à 19h
Entrée libre
 
Actuellement et bientôt
Rendez-vous samedi 17 décembre pour le dévernissage avec deux événements au programme :
 
> à 19h : Théogonie - Un récit électrique !
Merilù Solito interprète les premières histoires de la mythologie grecque, la naissance des Dieux et la formation du Cosmos, accompagnée par la musique en direct de Marc Démereau (piano électrique, saxophone). Participation libre.

> à 21h : Madre Tierra
Performance d’Aline Part
 
Soirée festive et participative :
chacun amène de quoi contribuer au buffet

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Au programme, #Expositions

Repost0

Publié le 24 Octobre 2022

MONDES SENSIBLES IV - Paysages

MONDES SENSIBLES 4 - Paysages

 

Béatrice Darmagnac, Aline Part

Depuis le début de l’année 2022, Omnibus présente une série d’expositions intitulée Mondes sensibles consacrée à la nature et aux différentes formes du vivant. Chacune d’elle associe deux artistes femmes qui nous invitent à repenser notre relation au monde, par les thèmes qu’elles abordent ou les matériaux qu’elles utilisent.
Après Echos avec Inès Lavialle et Sorane Rotellini, Créatures avec Virginie Cavalier et Louisa Raddatz, Strates avec Denise Bresciani et Océane Moussé, la dernière exposition du cycle réunit Béatrice Darmagnac et Aline Part, des artistes qui s’intéressent tout particulièrement au paysage, entre cadrage, recomposition du réel et imaginaire.


EXPOSITION DU 10 NOVEMBRE AU 17 DECEMBRE 2022
Du mercredi au samedi de 15h à 19h
Entrée libre


VERNISSAGE JEUDI 10 NOVEMBRE À 19H
En présence des artistes
 

À NOTER :
Samedi 26 novembre de 14h à 16h > Interstices
Balade à la découverte des friches urbaines sous le prisme de l’art et de la botanique, en compagnie de Philippe Bertrand, artiste et paysagiste, et de Kevin Chrismann, artiste. Proposée lors de chaque exposition du cycle Mondes sensibles, cette promenade dans la ville permet d’observer la diversité et le développement des plantes sauvages et du paysage, en fonction des saisons.
Gratuit sur inscription par mail : infomnibus@orange.fr

Samedi 17 décembre à 19h > Théogonie
Un récit électrique de Merilù Solito, accompagnée par la musique improvisée de Marc Démereau (piano électrique, saxophone).
Théogonie raconte les premières histoires de la mythologie grecque, la naissance des Dieux et la formation du Cosmos.
Participation libre

Samedi 17 décembre à 21h > Madre Tierra
Performance d’Aline Part
Participation libre

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Au programme, #Expositions

Repost0

Publié le 14 Octobre 2022

Vous avez encore jusqu'au 22 octobre pour découvrir la troisième exposition de notre cycle Mondes sensibles : "Strates", qui réunit les artistes Denise Bresciani et Océane Moussé.

EXPOSITION OUVERTE AU PUBLIC
DU MERCREDI AU SAMEDI DE 15H A 19H
ENTREE LIBRE

Omnibus - Laboratoire de propositions artistiques contemporaines
29 avenue Bertrand Barère 65000 Tarbes

Denise Bresciani, BONES, installation, 21 pièces en céramique cuisson haute température et raku, fers à béton, plaques en acier, dimensions variables © Denise Bresciani, ADAGP 2022

Denise Bresciani, BONES, installation, 21 pièces en céramique cuisson haute température et raku, fers à béton, plaques en acier, dimensions variables © Denise Bresciani, ADAGP 2022

Océane Moussé, LA GRANDE TRAVERSÉE, 2020. Triptyque, pierre noire sur papier, 150 x 300 cm

Océane Moussé, LA GRANDE TRAVERSÉE, 2020. Triptyque, pierre noire sur papier, 150 x 300 cm

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Au programme, #Expositions

Repost0

Publié le 5 Octobre 2022

Premier plan : Denise Bresciani, Racines, racines de saule et faïence crue - Au mur : Océane Moussé, Strates, 46 dessins extrait de différentes séries, encre sur papier

Premier plan : Denise Bresciani, Racines, racines de saule et faïence crue - Au mur : Océane Moussé, Strates, 46 dessins extrait de différentes séries, encre sur papier

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions

Repost0

Publié le 30 Août 2022

MONDES SENSIBLES III - strates

MONDES SENSIBLES III – strates –
Denise Bresciani, Océane Moussé

EXPOSITION DU 16 SEPTEMBRE AU 22 OCTOBRE 2022
Du mercredi au samedi de 15h à 19h - Entrée libre

Depuis le printemps Omnibus présente un cycle d’expositions consacrées à la nature et au vivant. Chacune d’elle associe deux femmes artistes qui mettent ces sujets au centre de leur pratique, par les thèmes qu’elles abordent ou les matériaux qu’elles utilisent. Fines observatrices du monde sensible, attentives aux paysages, aux êtres, aux formes et aux forces de la nature, elles nous invitent à repenser sa richesse et sa beauté.
La notion de temps est inscrite dans les dessins d’Océane Moussé et les sculptures de Denise Bresciani. Leurs œuvres interrogent la mémoire des hommes et leur rapport à la nature à travers des écrits ou des gestes réinterprétés, tandis que leurs lignes, traits, plis, fibres, matières et textures façonnent des univers poétiques. Végétal, minéral et organique se mêlent, en matérialisant les connexions vitales qui nous unissent au monde.

VERNISSAGE VENDREDI 16 SEPTEMBRE À 19h
En présence des artistes

À NOTER :

Samedi 1 octobre de 14h30 à 16h30 : « Interstices »
Balade à la découverte des friches urbaines sous le prisme de l’art et de la botanique, en compagnie de Philippe Bertrand, artiste et paysagiste, et de Kevin Chrismann, artiste. Proposée lors de chaque exposition du cycle Mondes sensibles, elle permet d’observer la diversité et le développement des plantes sauvages et du paysage dans la ville, en fonction des saisons.

+ d'infos sur les artistes :

https://www.denisebresciani.com

https://oceanemousse.com/

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions, #Au programme

Repost0

Publié le 17 Juin 2022

Du printemps à l’hiver 2022 Omnibus présente un cycle de quatre expositions consacrées à la nature et au vivant. Chacune d’elle associe deux femmes artistes qui mettent ces sujets au centre de leurs pratiques.
Seconde exposition de la série, « Créatures » réunit Virginie Cavalier et Louisa Raddatz, des artistes qui s’intéressent en particulier à l’animal. Leurs sculptures et installations hybrides tissent des liens avec différents règnes du vivant, reliant les espèces et le temps tout en interrogeant les relations complexes de l’homme à la nature, et son appartenance au grand tout des vivants.

MONDES SENSIBLES 2 – créatures
Virginie Cavalier, Louisa Raddatz

Exposition jusqu'au 25 juin 2022 à Omnibus, Tarbes
et hors les murs au Pari, Fabrique artistique de Tarbes

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020.  Au mur : Louisa Raddatz, "Hives (off)", 2022

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Au mur : Louisa Raddatz, "Hives (off)", 2022

Le travail de Virginie Cavalier met en exergue l’inéluctable destinée de tout être vivant. Dans l’installation intitulée Fagots de condition, des empilements d’ossements et de crânes d’animaux font ployer l’échine des bêtes naturalisées qui les supportent. Inquiétants, teintés d’animisme et de rituels oubliés, ces totems lient inextricablement le vivant et la mort par des ligatures serrées rappelant de manière tangible qu’animal ou humain, nous sommes mortels, et constitués des strates de nos ancêtres.

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles
Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles
Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficellesVirginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles

Virginie Cavalier, "Fagots de condition", 2017-2020. Animaux naturalisés, ossements divers, ficelles

Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables

Louisa Raddatz, "Ni animal, ni plante, ni champignon", 2020-2022. Installation, éponges naturelles, fils de laine, sel pigmenté, boites de pétri, récipients en verre, eau, dimensions variables

Louisa Raddatz explore l’histoire naturelle à travers des installations qui se développent par multiplication d’éléments pour envahir l’espace. Elle entremêle les références à des espèces atypiques ou menacées, abeilles, coraux ou éponges de mer, en hybridant les matériaux et les concepts. L’installation Ni animal, ni végétal, ni champignon fait ainsi référence au blob, cet organisme unicellulaire extraordinaire, sans cerveau, mais capable de se reproduire, de se déplacer et d’émettre des informations. Il est évoqué par des éponges naturelles plongées dans des récipients en verre, reliées les unes aux autres par des fils. L’éponge, dont l’aspect ambiguë renvoie autant au végétal qu’au minéral, s’avère être le plus ancien animal vivant et possède en outre un génome présentant un nombre important de composantes identiques à celles des synapses du cerveau humain…

Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux
Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseauxVirginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux

Virginie Cavalier, "Faux-fuyant", 2020. Sculptures en argile blanche, cordes - "Oiseaux abstraits", 2016-2019. Plumes et pattes d’oiseaux

Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm
Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm
Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm

Louisa Raddatz, "Vestiges", 2014-2017. Installation, sculptures en terre de tailles diverses, dimensions variables - "Métamorphoses", 2016-2022. Série de dessins, techniques mixtes, cadres, 21 x 29,7 cm

Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables
Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables

Louisa Raddatz, "Méduses cailloux", 2018. Installation, formes en silicone, perles, colorants, lumière bleue, dimensions variables

Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm
Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm
Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm

Virginie Cavalier, "Prolifération", 2022. Coraux, bac en inox, colorant alimentaire rouge - "Apesantissement", 2022. Dessin à l’encre sur papier, 240 x 120 cm

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions

Repost0

Publié le 3 Mai 2022

MONDES SENSIBLES II - créatures

Dans une époque marquée par les bouleversements criants qui touchent l’environnement, de la fonte des glaciers à l’extinction des espèces, Omnibus a choisi de consacrer l’ensemble de son programme à la nature et au vivant. Du printemps à l’hiver, l’association présente ainsi quatre expositions d’artistes femmes qui mettent ces sujets au centre de leurs pratiques, associées en duo. De fines observatrices du réel, sensibles aux paysages, aux êtres et aux forces qui animent le monde, et qui nous invitent à repenser les liens qui nous unissent à lui en révélant sa richesse et sa beauté.
Seconde exposition de ce cycle d’expositions intitulé « Mondes sensibles, « Créatures » réunit Virginie Cavalier et Louisa Raddatz, deux artistes qui s’intéressent à l’animal et à des espèces menacées ou atypiques. Leurs sculptures et installations hybrides tissent des liens avec différents règnes du vivant.

MONDES SENSIBLES II - créatures
Virginie Cavalier, Louisa Raddatz

EXPOSITION DU 13 MAI AU 25 JUIN 2022
Du mercredi au samedi de 15h à 19h
Entrée libre

Vernissage vendredi 13 mai à 19h
En présence des artistes


À NOTER :

du 18 mai au 25 juin
Exposition "Créatures" au Pari, Fabrique artistique de Tarbes

Virginie Cavalier et Louisa Raddatz exportent leurs créatures
hors les murs, sur un thème marin. Entrée libre

Samedi 11 juin à 17h : « Fantaisies potagères »
Lecture théâtralisée,
avec Maya Paquereau et Sophie Barros
.
A partir de 8 ans. Participation libre

Samedi 25 juin de 16h à 18h : « Interstices »
Ballade à la découverte des friches urbaines sous le prisme de l’art et de la botanique, en compagnie de Philippe Bertrand, artiste et paysagiste, et de Kevin Chrismann, artiste.
Gratuit sur inscription. 15 personnes maximum.

Mois de juin

Conférences "Art et nature" au Pari, Fabrique artistique de Tarbes
Une série de 4 conférences autour de la nature dans l'art, de la peinture de paysage au pratiques artistiques contemporaines,
par Erika Bretton, historienne de l’art, directrice artistique de l’association Omnibus
. Entrée 5 €

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions, #Au programme, #Evènements et performances

Repost0

Publié le 1 Avril 2022

MONDES SENSIBLES - échos
Inès Lavialle, Sorane Rotellini

EXPOSITION DU 19 MARS AU 23 AVRIL 2022

Du mercredi au samedi de 15h à 19h

Du printemps à l’hiver 2022, Omnibus présente quatre expositions en duo de femmes artistes qui mettent la nature et le vivant au centre de leurs pratiques. Fines observatrices du monde sensible, de ses formes, de ses forces, elles nous invitent à repenser sa richesse et sa beauté.
Échos réunit Inès Lavialle et Sorane Rotellini, deux artistes qui utilisent différents médiums, passant du dessin à la sculpture ou l’installation pour produire des formes biomorphiques, dérivées de l’observation attentive du monde vivant et de ses dynamiques.
Inès Lavialle joue sur l’ambiguïté de matériaux fabriqués ou trouvés, créant le trouble en mélangeant le naturel à l’artifice dans des présentations qui évoquent des collections de cabinets de curiosités. De son côté, Sorane Rotellini utilise le plus souvent des matières naturelles pour réaliser des créations hybrides, à mi-chemin entre animal, végétal et organes humains.
Leurs protocoles de travail sont proches. Elles développent leurs œuvres en séries sous tendues par des méthodes de réalisation souvent répétitives et minutieuses, nécessitant des temps de fabrication longs et une concentration qui tend vers l’hypnose.
Mouvements, courbes, motifs et dessins délicats se propagent par multiplication dans leurs œuvres, amplifiant l’idée du grouillement de la vie, comme un écho.

© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée
© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée
© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée

© Sorane Rotellini, série Affins, encre et peinture sur papier, 100 x 65 cm / © Inès Lavialle, Contorsion, pétales en porcelaine sur plaque métallique, 200 x 200 cm - Polype, porcelaine émaillée

© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier
© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier

© Inès Lavialle, Module lisière - série Doma, porcelaine et émail - série Symbiosis, céramique et textiles / © Sorane Rotellini, série Homéostasie, cire d'abeille et techniques mixtes sur papier

>>>>>>> RDV A NOTER SAMEDI 9 AVRIL

> de 14h30 à 16h30 : « Interstices »
Ballade à la découverte des friches urbaines sous le prisme de l’art et de la botanique, en compagnie de Philippe Bertrand, artiste et paysagiste, et de Kevin Chrismann, artiste.
Sur inscription
infomnibus@orange.fr. Départ du site de l'Arsenal (grand parking face au bar Les galopins). 15 personnes maximum.

> à 17h : « Tes flammes dans ma paume »
Performance participative
Venez réaliser une sculpture aléatoire en cire d'abeille au cours d'un rituel orchestré par l'artiste Sorane Rotellini


OMNIBUS - Laboratoire de propositions artistiques contemporaines
29 avenue Bertrand Barère 65000 TARBES

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions

Repost0

Publié le 7 Mars 2022

Du printemps à l’hiver 2022, Omnibus présente quatre expositions en duo de femmes artistes qui mettent la nature et le vivant au centre de leurs pratiques. Fines observatrices du monde sensible, de ses formes, de ses forces, elles nous invitent à repenser sa richesse et sa beauté.
Biomorphisme, poésie organique, métamorphoses et mutations de formes, de matières et de dynamiques inspirées du vivant sont au programme de cette première exposition qui réunit Inès Lavialle et Sorane Rotellini.

MONDES SENSIBLES - échos
Inès Lavialle, Sorane Rotellini

VERNISSAGE VENDREDI 18 MARS À 19H
En présence des artistes

EXPOSITION DU 19 MARS AU 23 AVRIL 2022
Du mercredi au samedi de 15h à 19h
Entrée libre

À NOTER : SAMEDI 9 AVRIL

de 14h30 à 16h30 : « Interstices »
Ballade à la découverte des friches urbaines sous le prisme de l’art et de la botanique, en compagnie de Philippe Bertrand, artiste et paysagiste, et de Kevin Chrismann, artiste.
Sur inscription. Départ d'Omnibus. 15 personnes maximum.


à 17h : « Tes flammes dans ma paume »
Performance participative de Sorane Rotellini

 

Omnibus - Laboratoire de propositions artistiques contemporaines
29 avenue Bertrand Barère 65000 Tarbes
05 62 51 00 15 - infomnibus@orange.fr

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Au programme, #Expositions

Repost0

Publié le 21 Janvier 2022

Pour débuter 2022, l'association Omnibus a le plaisir de présenter une exposition collective réunissant les derniers diplômés de l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Tarbes. Ils inaugurent une année consacrée à la nature et aux différentes formes du vivant.
L'exposition "Tout-terrain" présente des pièces réalisées pour l'occasion, pour la plupart in situ, sous un titre qui évoque le sol, la géographie, la matière et l'environnement terrestre, tout en soulignant avec humour la capacité d'adaptation indispensable à tous les jeunes artistes.

Vernissage le 28 janvier à partir de 19h !

Omnibus - Tout-Terrain
Omnibus - Tout-Terrain

Voir les commentaires

Rédigé par OMNIBUS

Publié dans #Expositions, #Au programme

Repost0